Régionale

La police siège l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu

Published

on

La police nationale de la Republique Démocratique du Congo aurait encerclé l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu avant le vote de censure contre le gouverneur Ngwabidje.

Une motion a été récemment déposée devant l’Assemblée pour censurer le gouverneur Ngwabije et son gouvernement en raison d’incompétence et mauvaise gestion.

La motion initiée par 12 députés est prévue pour examen jeudi 02 décembre 2021.

Cependant, le président de l’Assemblée provinciale Zacharie Lwamira a dénoncé le déploiement des troupes en disant que cela équivaut à une violation des lois. Le président de l’Assemblée a mis en garde contre quiconque oserait empêcher son institution de faire son travail constitutionnel.

« Je dénonce au profit de l’opinion provinciale et nationale, la situation qui prévaut à l’Assemblée provinciale depuis la transmission de la motion de censure contre le gouvernement provincial du Sud-Kivu. Un grand nombre de policiers ont assiégé l’assemblée provinciale de ma région sans que je le demande », a-t-il déclaré lors d’un point de presse tenu ce mardi 30 novembre 2021 à Bukavu.

Zacharie Lwamira a également affirmé que son garde du corps s’était retiré, et ce, avec violence sans aucune information. Il informe que la situation sécuritaire de tous les députés provinciaux du Sud Kivu est préoccupante suite à cette situation et appelle à l’implication des autorités nationales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Populaire

Exit mobile version