Politique

Le chef de l’État islamique ‘éliminé du champ du bataille’

Published

on

Le dirigeant du groupe terroriste Etat Islamique, Abu Ibrahim al-Hashimi al-Qurayshi, a été tué lors d’une opération conduite dans le nord de la Syrie, a annoncé le président des États-Unis Joe Biden, ce 3 février.

Dans un communiqué publié ce jeudi, la Maison Blanche a annoncé qu’al-Qurayshi avait été tué au cours de la nuit du mercredi 2 février au jeudi 3 février. Il est mort dans une explosion qu’il a lui-même causée.

” Grâce à la compétence et à la bravoure de nos forces armées, nous avons éliminé du champ de bataille Abou Ibrahim al-Hashimi al-Qurayshi, le chef de l’Etat islamique. Tous les Américains sont revenus sains et saufs de l’opération,” lit la communique de la maison blanche.

“Au début de l’opération, la cible terroriste a fait exploser une bombe qui l’a tué ainsi que des membres de sa propre famille dont des femmes et des enfants”, a indiqué un haut responsable à la Maison Blanche.

Des forces spéciales américaines ont été héliportées jeudi avant l’aube dans une région du nord-ouest de la Syrie, une rare opération du genre qui a fait 13 morts dont des femmes et des enfants, selon une ONG.

En octobre 2019, un raid similaire avait éliminé Abou Bakr al-Baghdadi, le précédent chef de l’organisation Etat islamique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Populaire

Exit mobile version