19 April 2024
#Afrique #Business

Kagame lance un appel aux citoyens de la COMESA pour numériser l’Economie

Le président Rwandais Paul Kagame a déclaré au Sommet des chefs d’État et de gouvernement du COMESA que l’intégration de la technologie en tant qu’outil de développement économique changera la donne pour les peuples des pays respectifs.

Kagame, lors d’une allocution au 21e Sommet des chefs d’État et de gouvernement du COMESA, a rappelé mardi aux dirigeants qu’ils devraient faire un pas en avant dans l’intégration des technologies numériques dans le commerce.

« Nos efforts ne devraient pas s’arrêter là. Nous devons nous assurer que nos citoyens ont accès à ces outils. Premièrement, nous devons favoriser la littératie numérique. il a dit. « L’approbation du portail commercial en ligne du COMESA qui a eu lieu l’année dernière par le conseil des ministres illustre cette continuité.

Définissant un exemple, Kagame a déclaré que le Rwanda avait donné la priorité à l’intégration économique numérique et s’efforçait d’atteindre un taux d’alphabétisation numérique de 60 % pour les adultes d’ici 2024.

Il a cependant souligné que les efforts combinés des États partenaires du COMESA peuvent servir de catalyseurs pour l’intégration numérique du continent.

« Nous devons mettre en œuvre des politiques dans le bloc COMESA qui créent des plateformes abordables, transparentes et sécurisées pour les paiements transfrontaliers numériques par les petites et moyennes entreprises.

Le Conseil des entreprises du COMESA, à travers son programme d’inclusion financière numérique, a déjà commencé ce travail, et ils ont notre soutien. il a dit.

Il a déclaré que le programme d’intégration de l’Afrique sera réalisé en continuant à placer la stabilité au premier plan de la croissance et du développement du continent.

Le Rwanda se réjouit de travailler avec nos partenaires du COMESA pour maximiser les opportunités de commerce et de prospérité dans notre région.

Il a également déclaré que les entreprises dirigées par des jeunes représentent de nombreuses entreprises sur notre continent et que nous ne pouvons pas nous permettre de les laisser de côté.

L’agenda de l’Union africaine aspire à stimuler les technologies numériques, les données et l’interconnexion afin d’accélérer la transformation économique et la création d’emplois productifs.

Selon le rapport sur la dynamique du développement en Afrique de 2021, rapporte que dans 37 pays africains, plus de 50% de sa population ne peut pas se permettre 1 Go de données par mois. Le rapport ajoute également que seulement 315 de toutes les entreprises africaines ont leur propre site Web.

Kagame lance un appel aux citoyens de la COMESA pour numériser l’Economie

Le stade Umuganda est  réouvert

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *