28 May 2024
#Locale

Rwanda: La liberté de la presse remonte à 93,7% – Enquête RGB 

L’Office Rwandais de la Bonne Gouvernance (RGB) a indiqué selon ses recherches que le professionnalisme des médias est de 62,4%. Entre autre qu’il est libre à un taux de 93,7%.

 

La pauvreté constatées dans les médias est l’objet catalyseur qui le rendent moins professionnel.

 

D’autre part, RGB affirme que le respect des lois sur les médias est de 91,0%. Cette enquête annuelle RGB est appelée le Baromètre des médias du Rwanda.

 

Cette année, la liberté dans les médias est à 93,7% et d’opinion est estimé à 86,4%

 

Certains journalistes ont immédiatement dit à Taarifa que le taux de liberté de la presse de 93,7% n’existe pas au Rwanda, même, à part de celle-ci, vous ne le trouverez jamais dans des pays comme la Finlande.

 

De plus, l’accès à l’information est un problème.

 

Un rapport de Taarifa fait début 2021, montre qu’il y a des entreprises qui ne fournissent pas d’informations aux journalistes.

 

Taarifa reprochaient aux responsables des relations publiques de ne pas donner les informations voulues au temps opportun ou d’une façon incomplète. 

 

Au Rwanda, la loi en matière d’information, le droit à l’information, stipule que les institutions publiques ont la responsabilité de fournir des informations au public tant que cela n’est pas interdit par la loi.

 

Cette loi a été publiée au Journal officiel n°10 du 11 mars 2013.

 

L’article 9 de cette loi stipule que l’information soit requise par un individu ou un groupe de personnes dans les langues agrées par la Constitution de la République du Rwanda par parole, texte, téléphone, ou tout autre moyen de communication sans préjudice des dispositions de la présente loi.

 

L’article 11 stipule que lorsque l’autorité constate qu’elle n’est pas permise de donner les infos demandées, est prié « d’en expliquer la raison » d’une manière légale.

 

L’article 17 stipule que le Bureau de l’Ombudsman est chargé de surveiller la mise en œuvre de cette loi dans l’intérêt public.

 

Des journalistes des médias rwandais, dont RBA ont déclaré à Taarifa que l’accès à l’information régis par la loi susmentionnée est difficile.

 

Ils disent que les entreprises étatiques font aux journalistes les va et vient, les incitant à rédiger des e-mails et attendre longtemps, parfois sans réponse. 

 

Les journaux qui ont fourni des informations à ce sujet, sont Kigali Today, umuseke.rw, umuryango.rw et d’autres.

 

Les journalistes qui ont parlé à Taarifa après avoir entendu les chiffres de RGB ont déclaré qu’ils ne comprennent pas le bien-fondé de ces chiffres.

 

On critique les responsables des médias dans les entreprises que certains d’entre eux échappent à la responsabilité de fournir les informations et finissent à le faire sur Twitter.

 

Dans notre rapport de janvier 2021, on mentionnait des entreprises avares à donner des informations, notamment RSSB, Minisanté, Banque Nationale du Rwanda, le ministère du Commerce et de l’Industrie, RDB et d’autres.

 

D’autre part, ils ont félicité la police et RIB pour avoir essayé de fournir autant d’informations que possible.

Rwanda: La liberté de la presse remonte à 93,7% – Enquête RGB 

D’ici 2040, le Burundi vise le statut

Rwanda: La liberté de la presse remonte à 93,7% – Enquête RGB 

Le président Kagame participe à Car Free

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *