28 May 2024
#Business

La Banque mondiale octroie au Rwanda cent millions de dollars de pour la connectivité à large bande

lA Banque mondiale a approuvé un financement de 100 millions de dollars américains dans le cadre du volet d’intensification de l’Association internationale de développement (IDA) pour aider le gouvernement rwandais à accroître l’accès au haut débit et à certains services publics numériques, et à renforcer l’écosystème de l’innovation numérique au Rwanda.

Le nouveau projet d’accélération numérique aidera le gouvernement à étendre l’accès et l’adoption du numérique en dirigeant une série d’initiatives innovantes d’accès et d’inclusion numériques, notamment en soutenant 250 000 ménages avec un financement pour aider à acquérir des appareils intelligents ainsi qu’en formant trois millions de personnes à la littératie numérique de base ( avec des cibles pour les filles et les femmes).

Le projet améliorera également les capacités de service numérique du gouvernement en le dotant de la capacité d’exploiter la puissance des mégadonnées et de développer au moins 30 services numériques nouveaux ou améliorés grâce à des investissements à grande échelle dans des normes, des plates-formes et des infrastructures numériques partagées.

Ceux-ci permettront au gouvernement d’étendre en toute sécurité la prestation de services transactionnels et à distance, y compris l’inscription et la délivrance de nouvelles informations d’identification numérique à 75 % de la population.

Enfin, le projet augmentera la capacité du Rwanda à soutenir l’innovation numérique en renforçant l’écosystème d’entrepreneuriat local, en développant la base de talents numériques du Rwanda et en aidant les entreprises technologiques à passer du démarrage à la croissance. Au moins 300 start-ups numériques seront directement soutenues par le projet, en mettant l’accent sur celles appartenant à des femmes.

« Élargir l’accès et l’adoption du numérique, améliorer la prestation de services publics numériques et promouvoir l’innovation numérique sont essentiels pour la transformation numérique du Rwanda, qui peut à son tour contribuer à une solide reprise post-COVID-19 », a déclaré Rolande Pryce, directrice nationale de la Banque mondiale pour le Rwanda.

« Le Rwanda Digital Acceleration Project englobe tous ces éléments et contribuera à la vision du Rwanda de devenir une économie fondée sur la connaissance et un pays à revenu intermédiaire supérieur d’ici 2035, en tirant parti des technologies numériques pour accélérer la croissance et la réduction de la pauvreté.

Le projet soutiendra également les efforts du Rwanda pour attirer les investissements du secteur privé dans les initiatives d’inclusion numérique, les infrastructures numériques et par le soutien à l’innovation numérique et à l’entrepreneuriat – dans le but de préparer le pays à une économie fondée sur les données et les services en ligne capable de soutenir reprise durable dans un contexte post-COVID-19.

« Pour que le Rwanda tire parti de la transformation numérique en tant que moteur de croissance, de création d’emplois et d’une meilleure prestation de services, l’adoption numérique doit s’améliorer considérablement.

Ce projet aidera le Rwanda à lutter contre l’abordabilité des appareils et services numériques, mais aussi à combler les lacunes persistantes en matière de littératie numérique de base, afin d’augmenter la demande locale de services et de plates-formes numériques », a déclaré Isabella Hayward, spécialiste du développement numérique à la Banque mondiale et chef de l’équipe de travail. du projet.

« Le projet soutiendra également les aspirations du GoR à fournir des services électroniques 24 heures sur 24, sans numéraire, sans papier et entièrement transactionnels de gouvernement à gouvernement, de gouvernement à entreprise et de gouvernement à personne à la fois au niveau du gouvernement central et au niveau sectoriel. . ”

Le projet sera cofinancé à hauteur de 100 millions de dollars par la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB), dont le Rwanda est un membre non régional. Il s’agira du deuxième investissement de l’AIIB au Rwanda et du premier financement d’investissement de projets numériques à être cofinancé avec l’AIIB.

La Banque mondiale  octroie au Rwanda cent millions de dollars de pour la connectivité à large bande

L’Omicron se propage – les agents de

La Banque mondiale  octroie au Rwanda cent millions de dollars de pour la connectivité à large bande

Le Président rwandais Kagame a ouvert la

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *