22 July 2024
#Locale

Rwanda: Les accidents routiers ont fait 548 morts cette année

La police nationale du Rwanda affirme que les mesures de sécurité routière visent à protéger la vie des Rwandais, en particulier dans la lutte contre les accidents qui ont coûté la vie à 548 personnes au cours des dix derniers mois.

 

ACP Gérard Mpayimana, chef du service de police de la sécurité routière, a déclaré que des mesures étaient prises pour réduire le nombre de décès.

 

En 2019, nous avons eu 739 personnes tuées“, a-t-il déclaré.

Il continue : “La raison pour laquelle j’ai commencé en 2019, c’est que 2020 est plein beaucoup de choses, il y aurait Gumamurugo (Restez à la maison) qui a obligé les piétons à rester chez eux. Mais même cette année-là, il est sûr de dire que 687 personnes ont été tuées dans l’accident.”

 

Il a déclaré que les chiffres étaient en baisse, en grande partie en raison des efforts déployés pour prévenir les accidents.

 

“Cela nous est simplement venu à l’esprit à ce moment-là. La technologie qui l’accompagne est ce qui fait fonctionner la sécurité routière, je pense que les Rwandais devraient la soutenir car nous ne sommes pas les premiers à le faire. » a-t-il declaré”.

 

Le porte-parole de la police nationale rwandaise, CP John Bosco Kabera, a déclaré que les gens devraient respecter le code de la route et cesser de s’inquiéter de l’endroit où les caméras sont installées.

 

Il a dit que les auteurs seraient condamnés à une amende ils doivent payer, sinon la police continuera à les chercher pour payer

 

Selon Nikobisanzwe André Gromyko, un expert rwandais de la circulation, à son tour, il a déclaré qu’il n’y a lieu de s’inquiéter des policiers et camera cachés.

 

Le problème est plutôt que la carte de la caméra sur laquelle elle est basée n’a peut-être pas été correctement installée.

 

Il a cité l’exemple d’un repère connu sous le nom de Yamaha à Muhima, où la caméra est située à un endroit où vous avez franchi la barre des 40 km/h et entré la barre des 50 km/h et pouvez enregistrer que vous avez dépassé la limite de vitesse.

 

“Il s’agit des problèmes que j’ai vérifiés.”

Il a également donné l’exemple d’un endroit où il y a une caméra et de panneaux, alors que dans ce cas, la voiture accélère en fonction de son poids ou de ce qu’elle est destinée à faire.

 

C’est une vitesse comprise entre 80 km/h et 25 km/h. “Cela signifie que les motos, les camions, les voitures ont tous leur propre vitesse et la caméra ne peut pas differencier que c’est un camion, c’est une moto, c’est une voiture”.

 

ACP Mpayimana a déclaré que si un policier remplace un panneau pour des raisons spéciales, les caméras seront sans effet, après et les caméras continuent sa besogne. 

 

Imena Munyampenda, directrice générale de l’Agence rwandaise de développement des transports (RTDA) en tant qu’autorité de signalisation routière, a déclaré que la loi de 2002 sur l’utilisation des routes est en cours de révision.

Rwanda: Les accidents routiers ont fait 548 morts cette année

La Cour rejette la libération de Nyiramasuhuko

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *