23 May 2024
#Locale

Le Rwanda ferme le camp des réfugiés de Gihembe après 24 ans

Le gouvernement rwandais en collaboration avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) continue la réinstallation des réfugiés congolais du camp de Gihembe au nord du pays, vers le camp de Mahama dans le district de Kireheà l’est du pays.

La ministère chargé de la gestion des catastrophes cite les raisons de la “bien-être et sécurité” des réfugiés. C’est l’exercice qui va se faire jusqu’à la fin du décembre 2021.

Le camp de Gihembe avait quelque 9,922 réfugiés repartis en 2,277 familles. Parmi eux, 2392 sont déjà transférées à Mahama.

“Le motif de cet exercice en cours est d’installer les réfugiés dans un meilleur endroit étant donné que le camp de Gihembe est situé dans une zone à haut risque et est touché par les risques environnementaux causés par l’érosion et les ravins ravageurs, avec des infrastructures vieillissantes” lis le communiqué du ministère.

“Les réfugiés concernés seront soit transférés au camp de Mahama, soit enregistrés en tant que réfugiés urbains,” ajoute-t-il.

Le gouvernement a confirmé que les réfugiés relocalisés aux camps auront les mêmes droits et paquets d’assistance alloués qu’urbains, selon la vulnérabilité.

Le camp des réfugiés de Gihembe a été établi en décembre 1997 pour accueillir les survivants des massacres de l’ancien camp de Mudende dans l’ouest du Rwanda, district de Rubavu.

Il accueillait des réfugiés congolais de l’Est de la République démocratique du Congo.

En août et à nouveau en décembre 1997, des groupes armés de la RDC ont traversé la frontière et attaqué le camp, tuant des centaines de réfugiés.

En cherchant une solution viable, une grande partie des réfugiés a été installée aux Etats Unis depuis 2012 et d’autre étaient toujours au camp de Gihembe.

Le Rwanda ferme le camp des réfugiés de Gihembe après 24 ans

Le Rwanda annonce une croissance record au

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *