13 June 2024
#Politique

Le Rwanda annule sa rencontre avec la Belgique après une réaction au verdict de Rusesabagina

Le gouvernement du Rwanda a annoncé qu’un entretien ministériel qui était prévu à New York cette semaine n’aura plus lieu, en raison de propos critiquant l’issue du procès de Paul Rusesabagina.

Cet entretien devait réunir le ministre des Affaires étrangères rwandais, Dr. Vincent Biruta et son homologue belge, la vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès.

La Haute Cour a condamné lundi Rusesabagina à 25 ans de prison après l’avoir reconnu coupable du terrorisme, liée aux attaques du groupe terroriste MRCD/FLN, qui, depuis 2018 ont réclamé des vies des civils innocents, incendiant des voitures et pillant les biens des personnes dans les districts de NyamagabeNyaruguru et Rusizi.

Ministre Wilmès a publié un communiqué ce lundi disant que La Belgique estime que M. Rusesabagina n’a pas bénéficié d’un procès juste et équitable, particulièrement en ce qui concerne les droits de la défense.

“La présomption d’innocence n’a pas été respectée non plus. Ces éléments de facto remettent en question le procès et le jugement,” ajoute-t-elle.

C’est une décision qui a provoqué la colère du Rwanda selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, confirmant que les autorités belges ont participé à l’enquête sur Rusesabagina.

Parmi les faits figurait une perquisition menée en Belgique, qui a fourni de nombreuses preuves de l’envoi d’argent à des combattants du FLN, faite par Eric Munyemana, le trésorier du MRCD dont Rusesabagina était président.

La perquisition qui a eu lieu en octobre 2019 a saisi les reçus de trois téléphones Blackphone achetés pour des combattants du FLN pour 1300 £.

“Un entretien avec le Ministre rwandais, Vincent Biruta, est prévu à New-York cette semaine, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies. En attendant, la Belgique reste en contact étroit avec M. Rusesabagina,” continue la communique de la vice-Première ministre Wilmès.

Le Rwanda a immédiatement annoncé que la réunion bilatérale n’aurait pas lieu, précisant la seule possibilité du jour quand le ministre belge se rendrait à Kigali.

“Par conséquent, une réunion bilatérale prévue au niveau ministériel, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, n’aura plus lieu,” indique le communiqué.

“Cependant, le Gouvernement rwandais reste prêt à accueillir au Rwanda le vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères du Royaume de Belgique à un moment opportun, pour poursuivre le dialogue entre les deux pays,”

Alors que la Belgique allège que Rusesabagina n’a pas bénéficié de ses droits de la défense, il avait dit aux juges le mars dernier qu’il cesse d’assister à son procès.

Ce n’est qu’après avoir demandé au tribunal qu’en raison du gros dossier, l’audience soit ajournée d’au moins six mois afin qu’il puisse d’abord obtenir tous les matériels nécessaires pour l’aider à étudier le dossier et à préparer sa défense.

Le tribunal a estimé que c’était une longe durée et a décidé que les 20 premiers accusés devaient être défendus en premier plutôt que d’attendre l’ajournement du procès.

Son absence de comparution devant les juges a également influencé la décision du tribunal. 

En accord avec des lois, le tribunal lui a déclaré coupable de terrorisme et devait être condamné de prison à perpétuité.

Mais le juge Béatrice a déclaré que depuis que Rusesabagina a été interrogé au cours de l’enquête, “il a avoué, expliqué comment les faits ont été déroulés et s’est excusé, et que c’est pour la première fois qu’il est poursuivi, et il devrait voir sa peine réduite et condamnée à 25 ans de prison.

Le tribunal a dit que Rusesabagina aurait eu moins d’années, mais qu’il n’a pas assisté à l’audience pour déterminer s’il continuait à plaider coupable, ça ne serait plus l’option.

Le Rwanda annule sa rencontre avec la Belgique après une réaction au verdict de Rusesabagina

Le Rwanda ferme le camp des réfugiés

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *