28 May 2024
#Justice Locale

La perpétuité requise en appel contre Rusesabagina

Le parquet a demandé à la Cour d’appel de déclarer Paul Rusesabagina coupable de terrorisme et de le condamner à la réclusion à perpétuité, au lieu de 25 ans condamné par la Haute Cour le 20 septembre dernier.

La cour d’appel a clôturé l’audience d’appel ce 21 mars, contre les condamnation de Rusesabagina et 20 d’autres anciens membres du groupe terroriste MRCD/FLN.

Le parquet a exigé que Nsabimana Callixte ‘Sankara’, Rusesabagina et Marc Nizeyimana soient reconnus coupables de la commission et participation aux actes terroristes “eux-mêmes, plutôt que de participer aux actes terroriste commis par d’autres personnes”.

Il a également demandé au tribunal de condamner Nsabimana et Rusesabagina pour création illégale d’un groupe armé, et de financer un groupe terroriste le dernier.

“Nous demandons que Nsabimana Callixte ​​​​Sankara soit condamné à 25 ans de prison, que Rusesabagina Paul soit condamné à la perpétuité, et encore la perpétuité pour Marc Nizeyimana,” a dit le procureur national Habarurema Jean Pierre.

Nsabimana avait été condamné à 20 ans de prison ainsi que Marc Nizeyimana.

Le parquet a également requis la condamnation de 20 ans de prison pour Herman Nsengimana, Iyamuremye Emmanuel, Kwitonda André, Nshimiyimana Emmanuel, Hakizimana Theogène, Ndagijimana Jean Chrétien, Nsanzubukire Félicien, Munyaneza Anastase, Nikuze Siméon, Ntabangamyimana Joseph et Mukandutiye Angelina.

Le procureur a aussi demandé au tribunal de ne confirmer “aucun changement” dans les peines prononcées par la Haute cour contre Bizimana Cassien, Matakamba Jean Berchmas, Shaban Emmanuel, Ntibiramira Innocent, Byukusenge Jean Claude et Nsabimana Jean Damascène.

“Si cela arrive, Monsieur le Président et Messieurs les Juges, la justice sera servi,” a dit le procureur Habarurema

Rusesabagina n’a pas volontairement assisté à son  procès.

Nsabimana Sankara a déclaré qu’il a accepté de coopérer avec la justice, et qu’il mérite la faveur des juges.

“J’ai choisi la voie de coopérer avec la justice, alors j’exhorte ce tribunal à se pencher sur les actes répréhensibles d’une part, mais d’autre part sur le bien que j’ai fait, pour aider la justice et réduire ma punition. Je vous assure que je suis prêt à être un bon citoyen qui obéit aux lois du pays comme un saint évangile,” a-t-il déclaré.

Le Cour d’Appel prononcera son verdict le 21 mars 2022 à 9 heures du matin.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *