CORONA VIRUS

Covid-19: Le Variant Omicron Détecté En Ouganda

Published

on

Le ministère ougandais de la Santé a annoncé 7 premiers cas positifs du variant Omicron dans le pays. Ils ont été détectés dans des échantillons obtenus des voyageurs qui sont arrivés du Nigeria et l’Afrique du Sud.

“5 d’entre eux sont arrivés du Nigeria tandis que 2 sont arrivés d’Afrique du Sud. Ceci a été confirmé par la surveillance génomique que nous menons aux différents points d’entrée et en population générale,” a annoncé le ministère de la Santé sur son compte Twitter.

Les cas confirmés ont été isolés et sont étroitement surveillés. Ils ne sont pas gravement malades selon le ministère.

Il a appelé la population à rester calme, se faire vacciner contre le COVID-19 et respecter les sois de prévention.

Le variant a été détecté pour la première fois par des chercheurs en Afrique du Sud, et de nombreux pays se précipitant pour arrêter les vols vers l’Afrique Australe.

Mais quelques jours plus tard, il est devenu clair que le virus était présent dans de nombreux pays, même dans les échantillons pris avant que l’Afrique du Sud n’annonce qu’elle avait détecté le virus.

Le 26 novembre 2021, l’OMS a désigné le B.1.1.529 comme variant préoccupant, se basant sur les preuves qu’Omicron a plusieurs mutations qui peuvent avoir un impact sur son comportement, par exemple sur sa propagation ou la gravité de la maladie qu’il provoque.

Mais il n’est pas encore clair si Omicron est plus transmissible par rapport à d’autres variantes, y compris Delta.

Le nombre de personnes testées positives a augmenté dans les régions d’Afrique du Sud touchées par cette variante, mais des études épidémiologiques sont en cours pour comprendre si c’est à cause d’Omicron ou d’autres facteurs.

Ci-dessus : ministre ougandaise de la Santé Jane Ruth Aceng

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Populaire

Exit mobile version