13 June 2024
#Business

Le Rwanda annonce une croissance record au deuxième trimestre

Le Rwanda a eu une forte accélération du produit intérieur brut de 20,6 % au deuxième trimestre de cette année 2021, L’Institut national de la statistique du Rwanda (INSR) annoncé. C’est après la récession de 12,4 % dans la même époque, l’année passée.

L’institut a indiqué que le PIB aux prix actuels du marché était estimé à 2 665 milliards de francs rwandais, contre 2 177 milliards de francs rwandais au deuxième trimestre 2020.

Généralement, le secteur des services continue de dominer le PIB avec la représentation d’une partie importante de 47 %, l’agriculture, 25 % et l’industrie, 19 %.

Ce sont des chiffres intéressant en termes économiques, basé sur le fait que de nombreuses activités sont en reprise, après le choc d’interruption lié à l’épidémie de COVID-19.

Le Rwanda a appris l’immense effort dans la vaccination, avec but de vacciner plus de 30 % de la population âgé plus de 18 ans avant la fin de l’année. Le taux d’infection est également en baisse.

La croissance la plus forte du PIB au deuxième trimestre s’est reflétée dans l’augmentation de 30 pour-cent des activités industrielles, qui ont contribué 5,1 % à la croissance du PIB.

Les principaux contributeurs du secteur industriel ont été les activités de construction, qui ont augmenté de 33 %, et des activités manufacturières, 23 %. Les activités minières et de carrières ont également augmenté de 87 %.

La croissance des activités manufacturières est basée sur une augmentation de 111 % de la production de meubles et d’autres produits manufacturés, de 11 % de la transformation des aliments, de 39 % de la production de produits chimiques, en caoutchouc et en plastique et de 47 % des produits métalliques, des machines et des équipements.

Les activités de services ont progressé de 24 % et ont contribué pour 10,8 % à la croissance du PIB.

Dans le secteur des services, le commerce de gros et de détail a augmenté de 34 %, les transports ont augmenté de 48 %, l’éducation a augmenté de 168 %, l’information et la communication ont augmenté de 28 % tandis que les services financiers ont augmenté de 19 %.

Les activités agricoles ont augmenté de 7 % et ont contribué pour 2,0 % à la croissance globale du PIB. La production de cultures vivrières a augmenté de 7 % tandis que la production de cultures d’exportation a diminué de 2 %.

L’économie devrait se redresser à un niveau élevé, après une forte baisse du PIB mondial depuis l’année dernière lorsque l’épidémie de COVID-19 a frappé le pays en mars 2020.

A cette époque, le Rwanda avait décidé pour le confinement de plus de trois mois avec des frontières fermées. C’est la période qui couvre presque tout le deuxième trimestre de l’année, faisant chuter le produit intérieur brut de -12,4 %.

Au troisième trimestre, l’économie a légèrement ralenti à -3,6 % avec la supprimassions du confinement et de nombreux pays avaient commencé à étudier comment la vie pourrait continuer en cas d’épidémie. Au quatrième trimestre, elle était de -0,6 %.

Au premier trimestre 2021, le produit intérieur brut du pays augmentait de 3,5 %.

Ceci fait monter l’espoir qu’au fur et à mesure que les vaccins seront disponibles et la population vaccinée, beaucoup d’activités économiques seront rouvertes.

Le Fonds monétaire international (FMI) estime que l’économie rwandaise connaîtra une croissance de 5,7 % cette année, après une baisse de 0,2 % en 2020.

Le Rwanda annonce une croissance record au deuxième trimestre

Coupe du monde 2022: le Rwanda et

Le Rwanda annonce une croissance record au deuxième trimestre

Le Rwanda ferme le camp des réfugiés

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *